Vidéo – Coryza des poules

Cette conférence a été initialement présentée lors de la « Journée technique Dr Bassecour » du 23 octobre 2021. C’était pendant l’exposition avicole-apicole de Limoges.

Cliquez sur le lien YouTube pour visionner la présentation complète.


Écrit par le Dr. Alexis Kiers vétérinaire *

Révision le 22 novembre 2021

Écouvillonnage d’une poule pondeuse pour faire une analyse de laboratoire dans le cas de coryza des poules.

Écouvillonnage de la fente palatine d’une poule reproductrice atteinte de coryza (sinus gonflés) pour faire une analyse de laboratoire.
© A. Kiers – Dr Bassecour vétérinaire

Coryza des poules

Le « coryza » est un mot qui signifie rhinite aiguë, d’origine infectieuse ou non. Ainsi, quand on parle de coryza des poules (ou des volailles), cela signifie maladie respiratoire sans aucune indication d’agent infectieux.

Après avoir expliqué brièvement le système respiratoire des volailles et les défis respiratoires auxquels elle sont confrontées , le docteur vétérinaire Alexis Kiers montre en vidéo les signes cliniques des principales maladies que l’on pourrait appeler coryza des poules.

Pour visionner la présentation complète, cliquer sur le lien YouTube.

Mesure de biosécurité simple à mettre en place : des bottes et un pédiluve rempli de chaux éteinte à l’entrée du poulailler.

Mesure de biosécurité simple à mettre en place : des bottes et un pédiluve rempli de chaux éteinte à l’entrée du poulailler.
© A. Kiers – Dr Bassecour vétérinaire

Message-clef N°1 : Le complexe coryza des poules et la multitude d’agents infectieux

De nombreuses maladies des poules s’expriment par des signes cliniques respiratoires et peuvent donc être appelées coryza des poules. Il y a des maladies provoquées par des virus, d’autres par des bactéries ou encore des champignons, par exemple :

  • Virus : grippe aviaire, maladie de Newcastle, bronchite infectieuse (BI), métapneumovirus aviaire, laryngotrachéite aviaire (LTI), virus du syndrome de chute de ponte (EDS), etc.
  • Bactéries : Mycoplasma gallisepticum (MG), mycoplasma synoviae (MS), agent du coryza infectieux, Pasteurella multocida, Ornithobacterium rhinoracheale, etc.
  • Champignon : Aspergillus fumigatus (AF), etc.

Pour ajouter à la complexité, 89% des cas de maladies respiratoires chez les poules sont le résultat de co-infections. Cela veut dire que dans 89% des cas de coryza des poules, il y au moins 2 agents infectieux présents dans le même animal. Ensuite, il faut pouvoir savoir quel est le pathogène primaire et quel est le pathogène secondaire (ou de surinfection).

 

Message-clef N°2 : Coryza des poules : signes respiratoires, chute de ponte, problème de qualité des œufs…

Faire un diagnostic est parfois complexe. Très souvent, les agents infectieux responsables de signes respiratoires sont aussi responsables d’autres signes qu’il faut savoir détecter. À cela il s’ajoutent des co-facteurs de types gestion d’élevage et d’environnement qui complexifient encore la tableau.

Par exemple, la BI, l’EDS et le MS causent des chutes de pontes et des problèmes de qualité de coquille et/ou de blanc d’œufs. Certaines souches de MS créent des boiteries. Le MG cause une chute de ponte, de la mortalité embryonnaire et des poussins en mauvaises santé. Et l’AF provoque des œufs moisis, qui explosent dans l’incubateur et qui le salisse.

 

Message-clef N°3 : Importance des analyses et de la biosécurité

Pour mettre en place des mesures de contrôle efficace du coryza des poules, il faut d’abord savoir quel est le pathogène en cause. Les analyses de laboratoires sont souvent indispensables pour faire un diagnostic correct.

Pour les petits élevages de volailles, la vaccination contre les maladies respiratoires sont rarement possible car peu pratique. Donc les mesures de biosécurité sont souvent les seules mesures possibles pour prévenir l’entrée des maladies.

Vous cherchez une source fiable d’informations sur la santé des volailles?

Suivez-nous sur Facebook et “likez” notre page

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter

Ainsi, vous serez à jour sur l’actualité en santé des volailles et vous bénéficierez d’articles publiés par nos vétérinaires.

* Information sur l’auteur

Alexis Kiers est le fondateur de Dr Bassecour vétérinaire. Il a consacré la majeure partie de sa carrière à la médecine des volailles.